Visite guidée de marais salants

oeillets

Cette semaine, je suis allée faire la visite de marais salants en compagnie de mes parents et mon frère ainsi que d’autres vacanciers. Nous avions pour guide un paludier (personne qui exploite les marais salants) il nous a expliqué en quoi consiste son travail, comment est récolté le sel, ce qu’on en fait après… Il nous a également expliqué à quoi servaient ses différents instruments de travail.

Ce que vous voyez entouré en rose sur ma photo sont appelés les œillets, sur ceux-ci se forment 2 types de sel : le gros sel et la fleur de sel.

Le gros sel  (il se forme sur le fond argileux) :

Pour récolter le gros sel, on utilise un outil appelé ‘’las’’ qui permet de pousser l’eau chargée en sel et de remonter le sel vers la ladure. Le gros sel est ensuite transporté à la brouette le jour de la récolte sur le tremet où il est disposé en mulon. Le mulon est évacué en fin de saison.

Le gros sel, dont le grain est gros, dur et gris (à cause du contact avec l’argile) est utilisé pour la cuisson des aliments.

La fleur de sel (elle apparaît en milieu d’après-midi à la surface de l’eau) :
P1060946 P1060950

La fleur de sel se présente dans l’œillet sous forme d’une fine pellicule à la surface de l’eau. Pour la récolter, on utilise une lousse à fleur que l’on passe entre le fond et la surface, ce qui permet de ‘’cueillir’’ la fleur de sel sans la casser. Le geste doit être précis e délicat vu la faible épaisseur d’eau et la fragilité de la fleur qui peut tomber au fond de l’œillet.

Le grain de la fleur de sel est quant à lui fin et blanc et utilisé en assaisonnement.

P1060954

 

Publicités